Le travail fait-il le bonheur ?



Etes-vous heureux d’aller au boulot tous les jours ou consultez-vous discrètement les offre d’emploi pour postuler ailleurs ? Selon une récente étude de StepStone, de nombreux Belges penseraient à s’expatrier pour trouver un job, faute de trouver un emploi à la hauteur de leurs attentes et de leur cv . Les Etats-Unis (44%) arrivent en tête. La France (41%) et le Canada (41%) arrivent en deuxième et troisième positions de ce classement établi dans le cadre d’une enquête internationale sur la mobilité du travail. L’enthousiasme semble cependant moindre pour les pays dits “émergents”: l’Afrique du Sud arrive 13e, la Chine 20e, le Brésil 23e et l’Inde 27e.

Personnellement, j’aime me lever au matin pour aller travailler. Le travail aide à se construire comme individu. J’aime bien mes collègues au Parlement européen, une institution où l’on croise des personnalités parfois étonnantes. Enfin, je peux constamment apprendre et augmenter mon expérience professionnelle, ce qui est important quand on travaille dans les nouveaux médias. Le travail fait-il le bonheur ? Probablement pas. Mais c’est un facteur essentiel d’épanouissement.

Création de buzz


Réagissez à ce billet

*